logo

Monkey Island / Nanobrasserie de l’Ermitage (Bruxelles)

Date d'ajout: juillet 18, 2019

monkey islandMonkey Island – Vol. Alcool : 9,5%

Le pitch:

« Regarde derrière toi! Un singe à trois têtes » est sans doute l’une des phrases phares de « The secret of Monkey Island« , un jeu d’aventure sorti en 1990 sur Amiga et Atari ST. L’intrigue nous emmène au large des Caraïbes, sur une petite île où il est bon d’être pirate! Guybrush Threepwood, qui rêve d’en faire son métier, est le héros gauche et étourdi de cette aventure. Sa répartie irréprochable apporte la touche humoristique essentielle à l’ambiance du jeu. Presque 30 ans après, les aficionados s’en rappellent encore et c’est certainement le cas d’Antoine Pierson et de Grégoire Rifaut, les tenanciers respectifs de Malt Attacks et du Dynamo. Pour rendre hommage à ce merveilleux jeu, ils ont fait le choix de créer un India export stout, sous la houlette de la brasserie de l’Ermitage. L’Export stout (également appelé Foreign stout) est à l’origine une bière destinée à être exportée vers les régions tropicales (les Caraïbes?). Tout en gardant les caractéristiques premières du stout, ce style se veut être plus fort en alcool mais également plus amer grâce à l’ajout supplémentaire de houblons.

La dégustation:

Visuellement, cette India export stout se camoufle derrière une robe noire impénétrable. Elle est chapeautée par un col de mousse onctueux et peu persistant dont la couleur évoque la crème appétissante d’un expresso. Le nez est ample avec une première impression marquée sur les houblons et des arômes de pamplemousse, d’orange et de fruit de la passion. Ce parfum fruité est vite rattrapé en second nez par des notes puissantes de chocolat noir, de grains torréfiés, de moka, de caramel et de pain grillé. En bouche, le breuvage se démarque par une texture gourmande mais contrebalancée par une fine carbonatation rafraîchissante. L’attaque est franche sur le chocolat noir et le café avec un équilibre fruité et raffiné. La fin de bouche, longue et légèrement sèche, combine amertume houblonnée et torréfiée. Malgré ces 9%, cet export stout glisse aussi bien qu’un bateau de pirate sur l’eau. Un vrai régal!
Alain De Bouvère