logo

Schieve Saison / Brasserie de la Senne (Bruxelles)

Date d'ajout: janvier 31, 2019

schieveSchieve Saison – Vol. Alcool :  5.2%

Le pitch:

La brasserie de la Senne semble raffoler des levures sauvages Brettanomyces. Ils sont en effet loin d’être à leur premier coup d’essai. Après la « Jester Zinne » et « La jambe d’érable », les dernières en date, les Bruxellois renouvellent l’aventure américaine avec la brasserie « Crooked Stave » qui nous vient tout droit du Colorado. Le maître-brasseur Chad Yakobson sublime cette collaboration en partageant son expérience sur ces micro-organismes. En plus d’avoir fait un master sur les différentes espèces de Brettanomyces, il a publié ses recherches sur le web sous le nom ronflant de  » Brettanomyces project ». Nous voilà prévenus… Cette « Schieve Saison », qui a mûrie plus de douze mois en fût de vin blanc, a donc développé ses propres levures dans le contenant en chêne. De quoi nous faire saliver!

La dégustation:

Versée en intégralité dans son verre, cette bière trouble arbore une robe jaune paille tirant sur des tons pastels. A son sommet, la mousse s’exhibe au travers d’un col compact, tenace et blanc éclatant. Au nez, la complexité des arômes laisse d’abord transparaître des notes assez douces de vieux cuir, caractéristiques de certaines souches de levures sauvages. La suite nous apporte une belle harmonie de fruits, un mélange de citron, d’ananas, de raisin vert et de pomme sure. Le tout s’équilibre autour d’une structure vineuse et boisée. L’attaque est franche et nous laisse sur des saveurs de « brett » et de vin blanc qui enrobent le palais. Au fil de la dégustation, la même gamme de fruits se fait ressentir en bouche. Le final aboutit sur un arrière-goût minéral et une amertume sèche. Même si ce style semble être du « déjà-vu » chez nos amis Molenbeekois, c’est excessivement bien fait. On en redemande!

Alain de Bouvère