logo

Bruxellensis / Brasserie de la Senne (Bruxelles)

13528468_505085129677427_3842150913112690749_oAlcool/volume : 6,5%

Le pitch:

Tirant son nom de la fameuse levure provoquant une fermentation spontanée dans les bières de Bruxelles (et des environs), la petite dernière de la brasserie de la Senne tient également d’un festival organisé au Japon. Et comme son nom l’indique, ce breuvage se rapproche donc de nos fameux lambics. Une belle promesse pour un exercice difficile en brassage, qui ne donne qu’un verdict: celui du plaisir pour les consommateurs.

La dégustation:

La robe aux teintes orangées rappelle les peaux d’abricot, avec une opacité certaine et de fines bulles se dévoilant à certains endroits. Une belle mousse tenace surplombe la bière, qui contient un petit dépôt que l’on ajoute suivant l’envie. Au nez, plusieurs arômes distincts explosent pour une complexité surprenante sur la sauge, les épices et certains lambics. Très épicée et complexe, cette bière attaque sur une pointe d’amertume (traditionnelle pour la brasserie) pour suivre sur des couches successives de douceur et de rafraîchissement. La finale fruitée renvoie au nez avec de l’abricot mais aussi des zestes d’agrumes, une rondeur proche de l’Orval (peut-être due à la levure) qui termine une dégustation gourmande, intense et pleine d’enseignement.

Date d'ajout: juillet 03, 2016