logo

Forestinne / Brasserie Caracole (Falmignoul)

Forest 2

Tout démarre en 2005, dans l’esprit de Michael “Mickey” Vermeren et Philippe Golinvaux, deux brasseurs amateurs. Ils décident de marquer l’année de la bière d’une pierre blanche en produisant une bière qui correspond tout simplement à leur goût. Falmignoul, le lieu où est brassée la Caracole est déjà pour eux une évidence. François Tonglet, son propriétaire, est déjà un acteur reconnu dans le monde brassicole namurois et, à l’époque, c’est chez lui que nos deux comparses vont régulièrement acheter des bières spéciales pour assouvir leur consommation personnelle. Son magasin, situé rue de la Halle à Namur (à coté de la place du Marché aux Légumes) s’appelait la cave de Wallonie, était unanimement reconnu de tout qui recherchait “la” perle, la spécialité dans les produits de bouche du terroir. François Tonglet avait racheté la brasserie de Falmignoul en 1991 et, une année plus tard, les brassins qu’il y réalisait s’appuyaient sur un procédé ancestral et étaient chauffés au feu de bois. Cet ancien procédé de chauffe correspondait à l’esprit de la bière qu’ils voulaient produire.

Le premier brassin se résumait à 60 casiers de 75 cl. La Forestinne était née et l’accueil fût unanime, comme en a témoigné le succès rencontré lors de la foire verte de Cerfontaine, en 2005. Le nom de la Forestinne évoluera assez vite vers Forestinne Primoria, clin d’oeil aux jeunes bourgeons printaniers.

L’histoire était en train de s’écrire, le public saluait l’oeuvre, les médias l’encensaient. Suite à cet élan, la Forestinne connut un accueil radieux auprés des cafetiers spécialisés.

En 2006, le projet d’élaborer une gamme classique qui viendrait soutenir la blonde type vit le jour, vint alors l’ambrée sous le nom de Forestinne Ambrosia.

Une année plus tard, l’élaboration d’une bière accessible au grand publique vint souligner la gamme avec la Mysteria.

En novembre 2010 , la Gotika brune et la Nordika, dans la classe des bières de Noël, vinrent compléter et ‘terminer’ la gamme

Pour la dégustation nous avons choisi la Primoria au fût lors de l’Horeca Expo à Gand.

Dégustation :

7,5 ° Alc

Couleur blonde dorée, bonne tenue de mousse, bien blanche, crémeuse , onctueuse.

Arômes fruités avec des senteurs boisées résineuses.

Légère note maltée au nez en en bouche, avec un goût particulier de « senteur » de pin.

Légèrement sucrée grâce à la résine qui compose le bourgeon de pin.

Amertume légèrement au dessus de la moyenne et une astringence qui fait son effet en début de bouche.

Où la déguster : Délirium café (Bruxelles) au fût et bouteille à l’année – Poechenellekelder (Bruxelles) – Chez Moeder Lambic (Bruxelles) – Le Bouffon du Roi (Namur) – Le Chapître (Namur) – La Quille (Charleroi) – La Cuve à Bière (Charleroi) – Le Pub Soho (Arlon) – Domaine d’Ahinvaux (Yvoir) – Dans tous les Vaudrée et à l’Antre du Vaudrée.

Où la trouver : Mi-Orge Mi-Houblon (Arlon) – Biertempel (Bruxelles et Bruges) – Geers (Oostakker) – Rotsaert (Zeldegem) – Malting Pot (Bruxelles) – Drink d’Annevoie (Annevoie-Rouillon) – Brasserie Scaillet (Rochefort) Brasserie Balleux (Beauraing) – Comptoir des Fagnes (Couvin) – Comptoir des Boissons à (Tihange) – Marlou Dranken Prik & Tik (Zonhoven).

www.forestinne.be – info@forestinne.be

Date d'ajout: avril 02, 2012