logo

Belgoo Saisonneke / Belgoo Brewery

Capture d’écran 2015-03-17 à 12.11.42

Le pitch :

Jo Van Aert adore faire des bières avec un faible taux d’alcool. Il estime que c’est un peu plus difficile à maîtriser et que cela correspond plus à ses goûts, ses envies, faire des bières de caractère c’est son plaisir. Pour la Belgoo “Saisonneke”, il s’est inspiré des bières de saison (spécialité du Hainaut).

Une bière qui, à la base, était produite pour désaltérer les ouvriers “saisonniers” employés dans les travaux de la ferme. Facile à boire, rafraichissante et avec un taux d’alcool réduit. Un goût houblonné et une amertume soutenue pour la conserver plus longtemps (le fermier la brassait en hiver).

L’histoire du nom est simple, Jo n’a pas cherché à se compliquer la vie, il a ajouté “eke” à la fin pour rappeler les 2 langues principales de notre pays (Jo est d’origine néerlandophone) et estimait qu’avec ce suffixe bien connu des “brusseleirs”, il correspondrait bien à l’esprit d’une bière faible en alcool. La terminaison “eke” est souvent utilisée pour désigner quelque chose de petit, mignon ou encore nommer quelqu’un de manière amicale, ce petit plus accentuerait l’identité du breuvage comme une “bièreke” à seulement 4,4% d’alc, plus légère que les saisons traditionnelles connues.

Pour sa recette, il est allé en Angleterre. Il faut savoir que les “britishseke”” sont spécialisés dans l’élaboration de bières légères, entre 3° et 5° d’alcool en moyenne, toutefois avec un goût soutenu.

C’est une maître “brasseuseke”  qui lui a donné quelques très bonnes idées d’utilisation du houblon et des techniques pour faire ressortir cette amertume particulière. Ce houblon, il l’importe directement depuis le sud de l’Angleterre et en trois variétés différentes.

La Belgoo Saisonneke est brassée avec de l’orge et du froment. Elle à une amertume de 34 EBU, et, est houblonnée à cru (dry hopping avec une dose assez élevée de 250g/hl) pendant une bonne semaine.

Facile à boire avec un nez assez expressif de houblon, une bonne amertume pour ouvrir l’appétit et donc par conséquent idéal comme apéritif.

La dégustation :

Bonne tenue de la mousse sa robe ambrée très brillante fait plaisir à l’oeil. Le nez est houblonné dans un premier temps, s’estompe et laisse place à une légère effluve fleurie.

Dès la première gorgée vos papilles sont misent à contribution par le goût assez prononcé de houblon. Très bonne amertume, en parfait équilibre avec le très léger goût de malt torréfié. Une astringence en début de bouche qui donne l’envie de se désaltérer une seconde fois rapidement avec la deuxième gorgée.

Depuis le 28 février 2015 Jo brasse dans ses propres installation à Sint Pieters Leeuw ( à 500 m de la brasserie Belle-vue 🙂 )

Les premieres bouteilles devraient être disponibles mi avril pour dégustation. Une base de Belgoo Luppoo parait-il 😉

Date d'ajout: mars 17, 2015
Brasserie: