logo

Pirate Bomb / Prairie Artisan Ales (Oklahoma)

piratebomb

Alcool/volume : 14%

 

Le pitch:

Prenez une première bombe, la bière Prairie Bomb, puis mettez-la dans des fûts de rhum. Vous obtiendrez une Imperial Stout au café, au chocolat, à la vanille et au chili… dans une première livraison bouchée à la cire verte, puis une deuxième sans cire de septembre 2014 (qu’on a goûté). Les Américains de la brasserie Prairie Artisan Ales (Oklahoma) ne plaisantent pas et nous non plus! Levons l’ancre, déployons les canons et hissons le pavillon noir. Car si les pirates de l’époque se contentaient d’un mauvais alcool (le tafia), nous avons bien affaire à une petite perle noire.

La dégustation:

Noire comme de l’encre, on distingue pourtant dans sa robe une teinte violette discrète sur les bords, comme pour les vins rouges d’un certain âge. Le nez ne ment pas: l’alcool, le chocolat et le rhum assaillent les narines. La bière est prête pour l’abordage. Sa consistance épaisse ne cache pas une multitude de goûts: on retrouve le rhum brun, le cacao, la torréfaction, la note de vanille ainsi qu’une pointe pimentée qui rappelle le poivron. Cette bière se déguste comme un bon verre d’alcool fort: doucement et en fin de soirée.

pirate bomb

Cédric Dautinger

Date d'ajout: janvier 30, 2015
Brasserie: ,