logo

Fou’ Foune 2019 / Brasserie Cantillon (Bruxelles)

Fou' FouneFou’ Foune 2019 – Vol. Alcool : 5%

Le pitch:

La Fou’ Foune occupe une place particulière dans notre cœur de dégustateur pour de multiples raisons. Elle représente parfaitement l’histoire brassicole bruxelloise, ainsi que la magnifique brasserie Cantillon. Elle permet surtout d’initier le grand-public aux bières acides de fermentation spontanée, grâce à une douceur fruitée. Car si l’on met le snobisme de certains beer-geeks de côté, avouons que découvrir le monde des véritables lambics d’un seul coup peut rebuter de nombreuses personnes peu habituées aux saveurs puissantes et aigres. Ce mélange de différents lambics, entre 18 et 20 mois d’âge, bénéficie d’un ajout d’abricots Bergeron, provenant d’un ami de la brasserie. Le nom de la bière, qui peut susciter des polémiques autour du sexisme, provient en réalité du surnom de cet ami producteur de fruits. Pas de quoi excuser une blague potache mais bien de donner l’opportunité de lancer des discussions sur l’évolution moderne de la bière dans notre société. Et Cantillon, établissement pionnier et vénérable de Bruxelles, devrait également être le sujet de ces discussions pour que les visiteurs qui s’y pressent se diversifient. Après tout, que la majorité des Belges n’ait jamais goûté une bière Cantillon ou n’ait jamais visité la brasserie nous rend bien triste.

La dégustation:

Service à la pompe au Moeder Lambic (un peu de triche pour la photo du coup), avec une belle robe trouble aux reflets oranges légèrement dorés. Une mousse en dentelle blanche vient se poser au sommet de cette bière tranquille. Le nez, ouvert et complexe, apporte des arômes de fruits comme la pêche, l’abricot, l’orange, les raisins mais aussi un côté “funk” de la fermentation et des levures Brett. S’y ajoutent encore des arômes de ferme rappelant les cidres artisanaux ou encore un léger vinaigre. En bouche, l’attaque aigre réveille les papilles et peut provoquer une légère grimace. Elle sera rapidement estompée par les saveurs d’abricots doux, une impression de douceur (comme la peau d’une pêche) voir… de bonbon. Des saveurs de barrique avec un léger tanin, de vin blanc, de fruits doux, de vinaigre, viennent compléter le tableau d’une bière équilibrée, surprenante et parfaite pour démarrer une tournée des bars.
Date d'ajout: novembre 21, 2019