logo

Symbol / La Source Beer Co. et Brasserie de la Sambre

symbolSymbol La Source – Vol.Alcool : 12%

Symbol Sambre – Vol.Alcool : 13,4%

Le pitch:

La Source Beer Co et la Brasserie de la Sambre n’en sont pas à leur première collaboration. Il y a presque un an, à l’occasion de l’ouverture officielle de La Source, ils nous avaient déjà régalé avec leur “Dark Wood”, cet Imperial Stout explosif en noix de coco. De toute évidence, on ne change pas une équipe qui gagne ! Les voilà qui réitèrent l’expérience avec l’idée audacieuse de nous faire déguster deux Imperials Stouts en un. En effet, chaque brasseur a conçu de son côté un impérial stout à son image. Un premier à la cerise et au lactose pour La Source et un second, chocolaté et robuste, pour la Sambre. Une fois mélangé, cet assemblage bruxello-jemeppois nous mène tout droit au cœur de la forêt noire, l’emblématique gâteau allemand à base de cacao, de kirsch, de crème chantilly et de chocolat noir. Autant de saveurs que nos brasseurs ont décidé de mettre en avant. Ce concept ambitieux qui a mûri durant le confinement se veut être une approche symbolique de cette période si rude qu’a connu le secteur brassicole (pour ne parler que de lui…). Séparés mais unis dans la profession, nos compères talentueux nous ont donc prouvé qu’il était possible de faire du brassage en télétravail. Mais assez bavardé, plongeons maintenant dans cette forêt noire qui nous donne l’eau à la bouche!

La dégustation:

La Symbol, version de la Source, se pare d’une robe opaque noire pétrole avec de beaux reflets rappelant l’illustration de la canette et une mousse marron claire sur le ménisque. Le nez, ouvert et complexe, porte la gourmandise de la cerise confite et du chocolat au lait. S’y joignent des joyeuses notes vineuses, de torréfaction. En bouche, la douceur du sucre proche du caramel englobe la cerise confite encore légèrement acide. Le corps délicieusement rond profite d’une impression soyeuse de cacao. Idéale avec un fromage bleu! Et côté obscur de la Sambre? L’examen visuel de la bière n’offre pas de différences notables, un peu comme différencier les deux canettes (c’est possible, il y a des nuances!). Le nez s’oriente vers une explosion de cacao avec du caramel pour créer un joli équilibre qui plaira aux amateurs de chocolat noir. En bouche, le chocolat domine également, avec moins de rondeur malgré l’alcool plus présent. On décèle également des pointes de café, une très légère amertume et à nouveau une belle longueur.
Pour le mélange des deux bières, nous n’avons pas encore fait l’exercice (mais le stock nous attend dans nos frigos), ce qui conserve un peu de mystère pour les curieux qui tenteront l’expérience!
Alain de Bouvère et Cédric Dautinger
Date d'ajout: septembre 17, 2020