AB

AB Inbev condamné par l'Union Européenne

ABLa plus grande entreprise brassicole mondiale, AB Inbev, a reçu une amende de 200 millions d'euros suite à une condamnation de l'Union Européenne pour abus de position dominante. L'affaire concerne l'une des bières du géant industriel: la fameuse Jupiler. AB Inbev a profité de sa mainmise sur le marché belge pour y gonfler les prix de sa bière tout en limitant les possibilités pour les vendeurs et autres exploitants de l'Horeca d'aller se fournir chez nos voisins aux Pays-Bas où la Jupiler y est vendue moins cher.

Pour y arriver, plusieurs stratagèmes ont été utilisé. L'étiquette de la bière vendue aux Pays-Bas ne figure pas de texte en Français, ce qui limite les ventes en Belgique mais peut également sembler logique. AB Inbev a également contrôlé les volumes fournis aux distributeurs néerlandais ainsi que les promotions, pour le coup interdites aux clients potentiels belges. Rappelons que de nombreux bars et brasseries belges sont également liés par des contrats stricts au brasseur et ne peuvent se passer de la distribution et des prix belges de ces bières.

Notons que la Commission Européenne, chargée de surveiller la concurrence des marchés entre et dans les états membres de l'Union Européenne, indique que la société a pleinement collaboré lors de l'investigation et a reconnu ses torts, appelant elle-même à une mesure corrective. En agissant de la sorte, le montant de la peine a pour le coup été réduit de 15%. Désormais, la Jupiler devrait être vendue aux Pays-Bas avec une étiquette bilingue (la même qu'en Belgique).

Laisser une réponse