Barboteur Beersdays: première édition

980083_543470909168291_532367430910648093_o

Plusieurs bonnes nouvelles: ça se fête! JT et Seb ont soufflé la première bougie de leur "bièrothèque" dans un lieu dynamique schaerbeekois: les écuries van de tram. Niché dans le nord de Bruxelles, le Barboteur propose des bières à emporter ou goûter sur place tout en dynamisant également un quartier au potentiel énorme. En plus de leur anniversaire, les habitants de la cité des ânes purent célébrer la victoire de leur engagement en faveur du marché bio qui occupe les lieux, que la STIB voulait vider sous prétexte d'y installer un dépôt. Au programme des réjouissances: 22 brasseries invités et venant de toute l'Europe, pour une soixantaine de bières à découvrir!

Brasseries bruxelloises: la relève débarque

Certains jeunes motivés franchissent les étapes pour concrétiser un rêve commun: nous abreuver de bières. Habitués des événements (où on boit beaucoup), le duo d'En Stoemelings avait quitté son nid des Marolles pour participer à son premier festival à jeton. Notre préférence va toujours vers leur première bière (dans une gamme de quatre actuellement): la triple rousse Curieuse Neus. Un stand plus loin, on retrouvait avec plaisir le trio de la Nanobrasserie de l'Ermitage, dont le premier gros brassin (effectué chez Philippe de la Brasserie de Bastogne) fut lancé au fût. Initialement brassée près de la Place Flagey, la Lanterne bénéficie d'une production professionnelle... sans perdre son âme! Rafraîchissante et subtile, elle donne deux envies: en reprendre et goûter leurs autres bières originales. Notons également la présence de No Science, qui devrait bientôt passer à la vitesse supérieure et qui mérite largement qu'on les surveille.

Le très sérieux trio de la nanobrasserie de l'Ermitage, photo de Marjori Elich

Nos coups de cœur internationaux

Croisons quelques têtes (et bières) connues, comme la Brasserie du Mont Salève (France), Kinn qu'on a souvent goûté au Barboteur (Norvège) ou encore Jopen avec sa "gruitbeer" traditionnelle (Pays-Bas). Les visiteurs semblent avoir largement apprécié la découverte du festival: la brasserie estonienne Tanker et ses bières résolument modernes. Sur le podium, hissons les jeunes londoniens d'Anspach & Hobday avec une Cream Ale et une Porter vraiment réussies, ainsi que BrewFist (Italie) qui nous a régalé avec sa Galaxie (une saison en fût de Chardonnay) et sa Spaghetti Western (un stout très marqué sur le café, fruit d'une collaboration avec Prairie Artisan Ales).

Omnomnom

Omnomnom

Toutes ces belles découvertes furent sublimées par des finales en musique et la venue de curieux de toute la capitale et d'ailleurs. Réussite totale pour le Barboteur, qui a su regrouper des publics différents sous la bannière de la bière. Pour ceux qui auraient raté l'événement: passez simplement directement au magasin (et bar) pour voir les stocks restants. Mais laissons peut-être d'abord les tenanciers se reposer!

JT très fatigué, photo de Marjorie Elich

2 comments

  1. Philippe 18 mai, 2016 at 10:51 Répondre

    Salut les gars, un petit mot pour vous dire merci de partager vos aventures bieresques (Bieriques ?) sur internet !
    Je vais me faire un plaisir de gouter toutes ces bières dont vous parlez comme d’habitude ! Je me lance aussi dans la confection de bière “maison”, souhaitez moi bonne chance !

Laisser une réponse