logo

Owa Yuzu et Sakura Lambic / Owa Brewery (Sint-Lievens Esse)

Yuzu: alcool/volume  5,2%

Sakura: alcool/volume  6,2%

Imaginez donc: après avoir goûté (plusieurs) fois l’Owa, le brasseur Léo Imai nous propose d’essayer ses lambics. Au nombre de trois, ces bières utilisent des ingrédients japonais pour procurer une saveur originale et inédite, mais se rapprochant de ce que nous connaissons dans nos contrées. Plus de “prune” en stock, on se contentera donc du citron “yuzu” et des feuilles de cerisier “sakura” (la fleur officielle du Japon). Le lambic de base, obtenu par fermentation en fût de bois pendant un à deux ans, est donc mélangé pour une année supplémentaire avec les ingrédients cités précédemment.

Sans surprise, nous retrouvons des bières dorée sans mousse, avec des bulles festives (de saison). Au nez, on retrouve très distinctement l’acidité du lambic ainsi que les odeurs caractéristiques des ingrédients ajoutés: le citron ou la fleur, ainsi qu’une note d’épices. Le goût convainc totalement, en équilibrant l’acidité des lambics qu’on aime (ou qu’on déteste, c’est selon) avec des notes douces d’agrumes ou de fleurs sucrées. Un peu comme la Fou’foune dont nous vous parlions, qui utilise aussi des fruits, on recommande ces bières pour faire découvrir aux néophytes l’originalité des lambics.

Mais en tant que grands amateurs des bières à fermentation spontanée, nous avouons également beaucoup aimer ces deux produits. Mais attention, ces bières sont produites en quantité très limitée et il faudra donc mériter la dégustation!

Cédric Dautinger

Date d'ajout: décembre 15, 2014
Brasserie: , , ,