urine

Bière brassée à base d'urine : une idée pas si neuve

Si vous suivez aussi l'actualité brassicole dans les médias généralistes, vous avez sans doute vu passer l'information insolite d'une brasserie de Singapore qui brasse sa bière en recyclant de l'urine humaine... Mais est-ce vraiment nouveau et révolutionnaire ? Et qu'en est-il de cette idée en Belgique ? Et non, la bière Urine de la Brasserie du Borinage n'a rien à voir avec toute cette histoire !

L'actualité originelle, qui a fait le tour du globe, provient d'une idée marketing astucieuse de l'agence nationale de l'eau de Singapore (PUB) en association avec la brasserie locale Brewerkz dans le but de promouvoir une réflexion sur l'usage de l'eau et de son cycle de récupération. La bière NEWBrew est donc brassée à base de "NEWater", une eau issue du recyclage d'eaux usées (égouts et donc urine). Le processus est simple : récupérer l'eau dans des centres spécialisés (une pratique relativement courant dans nos pays) pour ensuite la filtrer et la nettoyer avant de l'injecter dans le réseau d'eau publique. PUB et la brasserie Brewerkz communiquent donc sur le fait que cette eau publique soit tellement propre qu'on puisse brasser une délicieuse bière avec.

Le résultat : la NEWBrew, une bière blonde légère brassée avec de l'orge allemand, des houblons Citra et Calypso et de la levure Kveik. Si le concept ne vous choque pas, ce n'est évidemment pas le cas d'une grande majorité de profanes dans le monde qui crée le "bad buzz" autour de cette bière singapourienne.

En Belgique, l'idée ne semble pas neuve puisque des étudiants de Gant ont développé une machine en 2017 pour transformer l'urine (récoltée directement des toilettes) en eau pour brasser une bière From sewer to brewer.

Source : Twitter @FbwUGent

Laisser une réponse