isolant

De la bière transformée en isolant

isolantDes étudiants de l'université de Boulder (Colorado, USA) ont cherché une nouvelle forme d'isolant pour les fenêtres... en utilisant des restants de brassage! La nouvelle nous provient d'une étude publiée dans le journal scientifique anglophone Nano Energy. Le postulat de base: environ 1/4 de la chaleur interne d'un bâtiment est perdu au travers des fenêtres, même fermées. Les étudiants ont donc conçu un aérogel, à pulvériser en fine pellicule autour des fenêtre pour créer un isolant thermique performante. La base de cet aérogel: de la cellulose, un sucre contenu dans les végétaux. Les jeunes chercheurs ont fait le tour des brasseries locales pour récupérer les drêches, le restant du malt après la filtration. Le résultat final, en laboratoire, permet d'obtenir une couche qui laisse passer la lumière mais pas la chaleur! Le processus de fabrication actuel dure deux semaines mais l'équipe américaine tentera d'accélérer le tempo pour envisager une commercialisation.

2 comments

  1. Avatar
    Labrosse Lisa 18 janvier, 2021 at 15:41 Répondre

    Bonjour,

    Etudiante en prépa Maths-Physique à Dijon (lycée Carnot), je réalise un TIPE (Travail d’Initiative Personnelle Encadré) et me suis intéressée à l’aérogel plus particulièrement, parce qu’après avoir lu certains articles, j’ai été convaincue par ses propriétés : voir ses avantages et inconvénients, son procédé de réalisation…
    Ainsi, j’aurais souhaité avoir de plus amples renseignements sur sa fabrication, notamment à base de bière, comme mentionné dans cet article, alternative que je trouve écologique.
    Si vous avez le temps de considérer ma demande, pourriez-vous me recontacter via mon adresse mail lisalabrosse@laposte.net, voire me mettre en contact avec les personnes qui pourraient répondre plus précisément à mes questions.
    Je vous remercie d’avance pour le temps que vous accorderez à ma requête.

    Cordialement,
    Labrosse Lisa

Laisser une réponse